q PlayStation : L’ancien patron tire la sonnette d’alarme
Gaming

PlayStation : L’ancien patron tire la sonnette d’alarme

Shawn Layden, l’ancien patron de PlayStation, a exprimé ses préoccupations suite au rachat d’Activision Blizzard par Microsoft. Layden, un vétéran de Sony, a mis en garde contre l’impact potentiel de la consolidation sur la créativité des studios de jeux vidéo.

Durant son mandat en tant que PDG de Sony Computer Entertainment America, il a été témoin de nombreux changements dans l’industrie. Depuis son départ de Sony en 2019, il a partagé ses réflexions sur l’état actuel de l’industrie du jeu vidéo.

Dans une récente interview, Layden a souligné les risques de la consolidation des studios. Il a plaidé pour la préservation de l’individualité et de la créativité des jeux dans le sillage de l’acquisition massive d’Activision-Blizzard par Microsoft.

Lors d’une discussion avec le podcast Lan Parties, il a exprimé ses préoccupations: «Ce qui me préoccupe dans la consolidation, c’est qu’elle a souvent un impact sur la créativité. Les petits studios indépendants sont regroupés au sein d’un grand conglomérat, et plus on est grand, plus le temps ralentit.»

Layden estime que la consolidation peut avoir des retombées positives dans certains cas, comme lorsque cela permet à un petit studio de rester en activité. Cependant, il reste préoccupé par l’impact global de la consolidation sur l’industrie du jeu vidéo. Il se demande si les studios peuvent maintenir leur créativité indépendante une fois intégrés dans un ensemble plus vaste.

Il a déclaré : « L’avenir nous le dira, mais c’est un peu inquiétant. Lorsque vous passez de centaines de voix à des dizaines de voix, vous en perdez certaines ».

L’ancien patron de PlayStation a également exprimé son inquiétude quant au manque de diversité dans les jeux d’aujourd’hui. Il a souligné que de nombreux grands studios AAA semblent adopter les mêmes genres et formats.

« Si nous continuons à nous regrouper autour de quatre ou cinq genres, nous n’attirerons pas de nouveaux joueurs, car ces derniers ont déjà dit que vos genres ne les intéressaient pas. Ne vous imaginez pas que quelqu’un qui a dit « non » à Call of Duty au cours des 15 dernières années va soudainement commencer à dire « oui » à Call of Duty », a-t-il expliqué.

Enfin, Layden a abordé le sujet de la préservation des jeux. Il a exprimé le souhait de voir plus de personnes dans l’industrie se préoccuper de la préservation des jeux anciens pour les générations futures. Il estime que les jeux vidéo ne doivent pas être considérés comme des produits jetables, mais doivent être conservés pour que les générations futures puissent en profiter.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer